Association de jeunesse et d’éducation populaire, gérée et animée par des jeunes

Accueil > Economie > Une coop jeune à Locminé

Article publié le 03/01/2017


Le 03/01/2017

à Locminé, National
France

Une coop jeune à Locminé

Des jeunes de 18 à 25 ans qui montent leur propre coopérative de travail !

Le projet de \\\"Coop\\\'Jeunes\\\" à Locminé (56). Il consiste à composé un groupe d’une dizaine de personnes entre 18 et 25 ans, sans activité salariée afin qu’il puisse créer une entreprise coopérative éphémère (trois mois, de avril à juin 2017). 

Le but est d’offrir aux jeunes coopérateurs un milieu propice aux apprentissages relatifs, entre autre, à l’exercice du pouvoir démocratique, à la gestion d’entreprise collective et à la réalité du monde du travail. Pour les coopérants, la « Coop Jeunes » répond au besoin de trouver un emploi rémunéré mais son impact et ses retombées ne se limitent pas là. En effet, l’acquisition de compétences joue elle aussi un rôle majeur : les trois mois d’expérimentation permettront à chaque membre du groupe de se tester concrètement sur de nouvelles compétences ou de valoriser celles qui sont déjà acquises. Ces principes pédagogiques développent chez les jeunes une forme de responsabilisation personnelle et mutuelle, la solidarité, la motivation ainsi que la compréhension réelle de l’utilité des apprentissages.

La ville de Locminé est assez attractive économiquement. Elle est très marquée par son secteur agroalimentaire qui représente plus de 3000 postes (voir annexe 1 : diagnostic de territoire). Il y a de nombreux commerces de proximité et une zone industrielle. Le secteur a donc un bon potentiel d’activités, ce qui permettra une bonne implantation de la coopérative.

Concernant le chômage on peut dire qu’il est assez fort chez les jeunes de 15 à 24 ans, comme dans pratiquement tous les autres départements de Bretagne. En 2012, 24,2% des jeunes de Locminé entre 18 et 25 ans étaient au chômage. C’est une problématique qu’il faut prendre en compte, qu’on peut lier à la ruralité du territoire. Cette précarisation induite par des situations de chômage, d\\\'inactivité peut entraîner des problématiques multiples. Elle peut notamment conduire à des difficultés de mobilisation et de repères puisque les périodes sans activités salariées exclues les individus de certaines formes de relations sociales, de repères temporels imposés. La Coop peut permettre d\\\'y pallier car ce sera un espace de socialisation, où les jeunes déterminent leurs horaires, auront donc des repères temporels, des objectifs individuels et collectifs à réaliser.

Financement participatif

Un financement participatif a été lancé : https://www.kengo.bzh/projet/une-coop-jeunes-a-locmine

Les dons serviront à rémunérer en partie les l\\\'animateur salariés qui sera embauché pour la mise en place du projet. Il accompagnera les jeunes dans leur prise d\\\'autonomie ainsi que sur le fonctionnement de l\\\'entreprise. Les dons serviront également aux indemnités de transport des jeunes pour se rendre à la Coop. Nous distinguons  bien le budget qui sert à la mise en place du projet et les bénéfices des services proposés que les jeunes se répartirons.

On parle de nous dans la presse

Article dans la gazette : http://www.lagazettemorbihan.fr/2016/09/11/une-coop-pour-contrer-le-chomage-des-jeunes/

Article dans Ouest-France : http://www.ouest-france.fr/bretagne/locmine-56500/demandeurs-demploi-la-coop-jeunes-recrute-4462724

 

Action régionale

Agriculture

Avec nos partenaires

Avec notre réseau

Chantier

Débat

Démocratie

Développement durable

Dons

Ecologie

Economie

Economie sociale et solidaire

Education

Éducation populaire

Emploi

Foi et laïcité

Formation

Interculturel

International

Manifestation

Mobilité

Monde rural

National

Politique

Projet local

Séjour

02:59:07